levada
Histoire Information touristique

Levada, une construction de haut vol à Madère!

Chercher l’eau à la source…

Levadeiro

Levada vient du portugais levar, qui veut dire”emmener”. En premier lieu, une levada est un canal d’irrigation qui apporte l’eau de la source au cœur des vallées profondes de Madère, jusqu’aux moindres petites cultures en terrasse .

L’origine de la levada vient des canaux Romain, les aqueducs… comme eux, elles permettent de transporter l’eau. Dès le début du XVe siècle, les Portugais ont utilisé des bagnards et des esclaves pour la fabrication de ces canaux. Les levadas sont taillées à même la roche volcanique, et selon la dureté et la densité de la roche il fallait quelquefois l’imperméabiliser avec du bois….

la construction de la levada était très périlleuse, car les hommes étaient accrochés au flanc de falaises droite avec jusqu’à 500 mètres d’à-pic ,suspendus par des cordes, assis dans des paniers en osier. Certaines levadas ont demandé des dizaines d’années de construction et de nombreux hommes y ont laissé leurs vies. Aujourd’hui il y a même des levadas qui traversent l’île de part en part grâce à des tunnels. Enfin, il faut savoir que les levadas se divisent en un “réseau hydrique” qui permet d’aller irriguer jusqu’au moindre champ.

Construction de levada

Les constructeurs de levada étaient très réputés dans le royaume. À tel point que le gouverneur des Indes, Afonso Albuquerque entre 1508 et 1515, a demandé au roi du Portugal de lui envoyer les Rocheiros (ceux qui taillent la levada dans la roche). Ceci afin de créer un canal de déviation du Nil, afin d’assécher Le Caire pour mieux l’envahir!!! Le roi D. Manuel ne l’a pas accepté.

Distribution de l'eau

Irrigation des champs

Le fonctionnement d’une levada est confié à un levadeiro. C’est la personne qui prend soin de l’entretien de ces canaux pour les agricultures. Notons que c’est lui aussi qui ouvre les vannes pour distribuer l’hora do giro ( l’heure de son tour). En effet, c’est ainsi qu’est distribué l’eau: chaque agriculteur a le droit à un temps  d’irrigation (ex: 2h tous les 8 jours), pendant lequel il peut prendre l’eau de la levada pour irriguer son poios (champ agricole madérien en terrasse).

Du nord vers le sud

La pluviométrie étant plus importante sur la côte nord (3000mm), les levadas vont donc chercher cette eau abondante pour l’emmener vers les cultures de cane à sucre, de vigne et de banane de la côte sud.

Les plus grandes levada ont été construites entre la fin du XIXe et le début du XXe. C’est à ce moment que l’état a décidé de prendre en charge la responsabilité de la distribution de l’eau. Certaines de ces levadas font plus de 50km de long! Aujourd’hui, l’eau des levadas est également utilisée pour les centrales hydroélectriques. Elles produisent maintenant environ 20% de l’énergie consommée sur Madère.

Du bonheur pour les randonneurs

Aujourd’hui, il existe plus de 1500 km de levadas qui parcourent les 750 km2 de l’île de Madère. Ils permettent aux randonneurs de se promener dans les paysages magnifiques et de rentrer aux cœurs des grandes vallées de Madère. Ainsi, sans difficulté, le randonneur peut profiter des cascades et de la forêt primaire, la laurissylva…

Parmi les plus connues, il y a la levada du Chaudron vert, celle des 25 sources et celle de la Ribeira da Janela. Mais, si vous profitez des services d’un guide comme Antoine, il vous emmènera sur certaines levadas peu connues. Et surtout, il vous expliquera en détail l’histoire de Madère, la géologie ainsi que les caractéristiques de l’écosystème de Madère!!!

close

Pour avoir des informations sur nos différentes activités, sur nos séjours spéciaux ou simplement avoir des informations touristique sur Madère!

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous pourriez également aimer...